Forum des bloggeurs Index du Forum

Forum des bloggeurs
Support, lieu d'échange, d'entraide et de détente des bloggeurs

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Accueil Skynet  | Accueil Blogs  | KwaK's blog  | Blog aidesupport  | Forum Skynet




Bombarder l'Iran, extrémité aux conséquences imprévisibles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des bloggeurs Index du Forum -> Autres -> Général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Créateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2007
Messages: 775
Localisation: Belgique
Masculin
Connaissances techniques: Confirmé

MessagePosté le: Mer 19 Sep - 14:37 (2007)    Sujet du message: Bombarder l'Iran, extrémité aux conséquences imprévisibles Répondre en citant



Bombarder l'Iran, comme ne l'excluent pas les Etats-Unis et Israël, réussirait sans doute à retarder le programme nucléaire iranien mais déclencherait un cycle de représailles et de contre-représailles périlleux pour le Moyen-Orient et le reste du monde.

Dans une étude publiée en mars par l'Oxford Research Center, le chercheur britannique Frank Barnaby plaidait contre une intervention militaire, insistant sur le fait qu'au rythme actuel l'Iran ne se doterait de la bombe que vers 2012. A l'inverse du but recherché, disait-il, des bombardements seraient probablement peu efficaces et pousseraient Téhéran à se doter dans les deux ans de la bombe atomique, ce "dans un contexte d'hostilité qui se serait accru de manière incalculable".

Mais divers spécialistes, à commencer par ceux du MIT, le célèbre institut de technologie du Massachusetts, estiment que des raids aériens permettraient de porter un coup d'arrêt assez long aux recherches iraniennes. Sur Natanz, par exemple, dont les installations sont enfouies à huit mètres de profondeur, il suffirait, selon une étude du MIT en mai dernier, de larguer deux bombes à guidage laser de 907 kg et 24 bombes à pénétration.

Conséquences en cascade
Joseph Henrotin, rédacteur en chef adjoint de la revue française Défense et sécurité internationale, indique que, selon une simulation faite par des militaires, "une frappe aérienne devrait viser 200 objectifs -bases aériennes, ports, sites de DCA et missiles sol-air, en plus des laboratoires comme Natanz, la centrale de Bouchehr, l'usine d'eau lourde d'Arak et d'autres centres de recherche atomique".

"C'est à la portée des Américains, qui outre leur aviation, disposent de missiles de croisière et de bombardiers furtifs, et même des Israéliens, avec des F15-I et F16-I dotés de réservoirs supplémentaires", estime-t-il. "Le résultat des dégâts matériels et humains infligés aux Iraniens serait de retarder de 10 ans leur programme nucléaire militaire". "Mais cela aurait des conséquences en cascade assez difficilement contrôlables, de part et d'autre", prévient-il.

Possibilités
Les Iraniens pourraient premièrement tenter de bloquer le détroit d'Ormuz, c'est-à-dire l'entrée du Golfe persique emprunté par les pétroliers, qualifiée un jour de "veine jugulaire de l'Occident" par le shah d'Iran. Ce qui impliquerait, à titre préventif, de "neutraliser" les trois sous-marins iraniens de fabrication russe, de classe Kilo, et de bombarder la base navale iranienne de Bandar Abbas.

Téhéran pourrait ensuite pousser à une insurrection généralisée en Irak contre les troupes américaines, obligeant Washington à envoyer des renforts alors même qu'ils veulent réduire leur contingent. Autres représailles iraniennes possibles: essayer d'impliquer Israël dans le conflit, même si les avions israéliens n'ont pas participé aux bombardements, comme l'avait tenté Saddam Hussein en son temps avec ses Scuds améliorés.

Planification
"Le risque le plus terrifiant serait alors qu'Israël réponde automatiquement par un bombardement nucléaire à toute attaque iranienne à l'arme chimique", estime M. Henrotin. Enfin, "Téhéran, avec l'aide de la Syrie, pourrait mettre le Moyen-Orient en ébullition. Tout cela au beau milieu de la principale zone de production pétrolière au monde".

Si les résultats d'une frappe militaire sont aussi aléatoires et risqués, pourquoi, comme la France vient de le faire, en évoquer l'hypothèse? Selon Cédric Poitevin, du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité de Bruxelles, Paris a voulu ainsi pousser à l'adoption par l'UE de nouvelles sanctions contre l'Iran, avec ou sans l'aval de l'ONU. Quant aux Américains, si leurs militaires ont sans doute déjà planifié une telle intervention, c'est aussi par peur de voir les Israéliens intervenir unilatéralement, déclenchant un scénario encore plus incontrôlable.
_________________
Pensez à toujours sauvegarder votre code avant de faire une quelconque modification !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Sep - 14:37 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des bloggeurs Index du Forum -> Autres -> Général Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com